Pour le Larousse, la démocratie est un système politique, une forme de gouvernement dans laquelle la souveraineté émane du peuple. En ce moment, deux formes de démocratie sont mises en exergue : représentative et participative.

Dans le premier cas, comme pour la CCAS et les C.A.S. au travers d’élections pour lesquelles vous êtes acteurs, alors que pour le Comité de coordination des C.A.S., la représentativité est choisie par les administrateurs élus de toutes les C.A.S.


La démocratie participative, quant à elle, peut sembler plus juste, mais ce n’est qu’un leurre et le fonctionnement de nos activités le prouve. Certains réclament dans notre conseil d’administration, des élections de SLV (aujourd’hui : LP pour Lieux de Proximité), avec des Assemblées générales dans lesquelles peuvent être votées des actions à mener, que nul n’est tenu d’appliquer. Les dernières assemblées générales de SLV organisées sur deux sites, ont réuni 20 agents au total, pour un potentiel de 450 personnes sur l’une et 900 sur l’autre. Il est donc tout à fait logique que la représentation à l’Assemblée Générale de la C.A.S., soit constituée par organisations syndicales, en fonction du résultat des élections de C.A.S., plutôt que par des représentants de Lieux de Proximité.

Notre système, vieux de 55 ans, est l’objet de profonds désaccords… il me semble que les organisations arc-boutées sur des textes obsolètes, feraient mieux de négocier avec l’ensemble des représentants des bénéficiaires, pour imaginer un système équitable améliorant le débat avec les agents actifs et retraités, et mettant en valeur cette fameuse démocratie.

Cette année encore, le taux d’affectés en vacances en période haute n’atteindra pas les 20%, il était à peine supérieur à 16% en 2018 ! A la C.A.S. de Lyon, avec nos moyens limités, vous pouvez néanmoins continuer de bénéficier des Chèques Vacances. Si cette subvention est ouverte à tous, elle permet au moins à ceux qui ont fait une demande à la CCAS et qui ont été refusés, de ne pas subir une double peine. Mais nous ne nous trompons pas, cela reste un cautère sur une jambe de bois. Avec une dotation annuelle des employeurs de 400 000 000 € (oui, ça en fait des zéros), tous les bénéficiaires devraient être aidés pour partir en vacances.

Pourtant, lors de la consultation CCAS de 2002 (28000 retours), 71% ont répondu favorablement à la question : « Souhaitez-vous que la CCAS puisse proposer des chèques vacances aux agents non-affectés, utilisables pour des voyages ou des séjours au libre choix ? ». Et comme le disait le président de l’époque : « Vos réponses à ce questionnaire sont essentielles, votre contribution va nous permettre de déterminer les priorités pour les années à venir. ». 17 ans plus tard : toujours rien !

Mais revenons à une actualité plus légère… Le Groupama Stadium de Décines accueillera les deux demi-finales de la coupe du monde féminine de football 2019, les 2 et 3 juillet. La CCAS est partenaire de la Fédération Française de Foot sur cet évènement et nous espérons un grand engouement pour cette compétition, suivie par le monde entier. Cela ne doit pas nous faire oublier que la mixité dans l’Education Physique et Sportive n’est instaurée dans les écoles, que depuis 1963. De multiples résistances culturelles, scientifiques, sociales, institutionnelles, médecins et dirigeants du mouvement sportif, avec Pierre de Coubertin en tête, ont freiné l’intégration des femmes dans le sport. Seulement 9% des femmes pratiquaient une activité physique en 1968, elles sont aujourd’hui environ 50%. L’émancipation et l’égalité femme/homme passent aussi par le sport !


C’est l’été, il est temps de s’y mettre ! Je vous souhaite d’excellents congés annuels, emplis de sports, de culture, de loisirs et de repos bien mérité. Cette année encore plus d’une centaine de convoyeurs se mobiliseront pour les colos des enfants. Un GRAND MERCI à tous les bénévoles !


Agnès GRANGER

Présidente du Conseil d’Administration de la C.A.S. de Lyon