Je souhaite souligner le travail réalisé ces derniers mois par les équipes de la C.A.S de Lyon. Grâce à leur investissement, 700 enfants lyonnais sont partis cet été en séjours jeunes.

Malgré les contraintes sanitaires évolutives, les plannings constamment changeants, les fermetures inopinées de centres de vacances et les réaffectations tardives, les équipes de Lyon se sont mobilisées pour organiser les convois, répondre aux parents, contrôler les carnets sanitaires et assurer les présences en gare. Ce fut un travail endurant, fastidieux parfois, épuisant quelquefois, stressant souvent… mais ô combien gratifiant finalement !

Je remercie aussi chaleureusement les convoyeurs qui, pour certains, se sont levés tôt pour être en gare et pour d’autres, sont rentrés bien tard chez eux. En bus ou en train, avec chaque enfant, il y a des professionnels ou des élus de la C.A.S de Lyon, des bénévoles actifs ou pensionnés, et des correspondants de proximité qui accompagnent, assurent la logistique, écoutent et rassurent. C’est grâce à l’engagement de chacun, généreux et oblatif, que les enfants de Lyon, après plus d’un an de marasme sanitaire, sont enfin partis en centres jeunes en toute sécurité et sérénité.

Merci à Philippe Rolland qui a quitté la C.A.S de Lyon cet été pour rejoindre Bourg en Bresse. Ami, collègue, mentor, je le salue pour les innovations apportées aux activités sociales de Lyon. En 12 années de présidence : il est à l’origine du dynamisme culturel de la C.A.S, qui reste à ce jour une subtile singularité, grâce à sa programmation de spectacles et de concerts ; il a donné l’élan initial aux spécificités de Lyon que sont : la subvention aux activités culturelles et sportives pour tous, les chèques vacances, les CESU et l’aide au permis de conduire ; il a su aussi impulser un devenir nouveau au Domaine de St Croix en proposant d’en faire une SCI qui depuis, innove d’ingéniosités pour collaborer avec les producteurs locaux, recevoir mariages et séminaires. Philippe aura ainsi contribué à insuffler la tendance qui se veut à présent être le quotidien de la C.A.S de Lyon : mettre en place et maintenir des activités sociales pour le plus grand nombre de bénéficiaires !

 

En novembre 2021 auront lieu les élections des membres du Conseil d’Administration de la C.A.S de Lyon…

Mais pour moi, me direz-vous, quel est l’enjeu ? Et bien, il est de taille et doublement important ! Pensionnés et actifs, vous allez en un scrutin unique déterminer deux niveaux de décision : un en local et un au national.

En local, vous allez mettre en place 24 administrateurs qui porteront la responsabilité de vous proposer : une subvention de 50 € pour vos loisirs et vos activités sportives, des chèques vacances, des sorties, des séjours, des spectacles, des concerts, des activités seniors, des accès aux salles de sport, une billetterie cinéma et un spectacle de Noël…

Au national, votre vote participera à la détermination de la représentativité syndicale du Conseil d’Administration de la CCAS, dont le cœur de métier est les vacances jeunes et adultes. Votre choix est ainsi d’autant plus important qu’il influencera alors la manière dont sera gérée la dotation des employeurs qui s’élevait, en 2021, à près de 400 millions d’euros.

Les activités sociales sont les vôtres ! Il est légitime que celles-ci vous ressemblent, il est normal que vous aspiriez à les vivre en toute équité, il est attendu qu’elles doivent vous donner envie d’y participer.

Aussi, que vous ayez des enfants ou pas, que vous ayez un conjoint ou pas, ces activités sociales vous appartiennent et se doivent de vous donner satisfaction. Il est donc de votre responsabilité, de notre responsabilité à tous, de déterminer en novembre leur devenir.

Je vous souhaite à toutes et tous une agréable rentrée de septembre, gorgée de vie sociale, de rires et de partages. Portez-vous bien !

Philippe FONGUEUSE

1er Vice-Président, délégué à la Présidence.